Imprimer cette page
Logo RH-Terre

Catégorie : Actualités

#ALaRencontre de Guillaume : apprenti au cœur du renseignement Spécial

#ALaRencontre de Guillaume : apprenti au cœur du renseignement © armée de Terre

Guillaume – 27 ans – étudiant en MBA Risque, Sûreté internationale et Cybersécurité dispensé à l’École de Guerre Économique

Pouvez-vous présenter votre projet scolaire ?

« Détenteur d’un master en relations internationales et Géopolitique du cyberespace à l’Institut Français de Géopolitique (IFG), je conclus désormais mon parcours par une année d’alternance au centre du renseignement Terre (CRT) à Strasbourg. Cet apprentissage s’inscrit dans un cursus de MBA - Risque, Sureté internationale et Cybersécurité dispensé à l’École de Guerre Économique.

J’ai choisi de suivre une formation alliant cyber-sécurité et intelligence économique au sein d’une structure de renseignement afin de renforcer la cohérence de mon parcours et de mes compétences. Considérant les menaces sur la souveraineté française, qui tendent à s’accroître au sein de l’industrie de défense et plus spécifiquement dans les technologies du numérique, les enjeux contemporains dans le domaine de l’intelligence économique convergent désormais avec les besoins en renseignement de l’armée française. »

« Certains de nos compétiteurs ont recours à des stratégies « intégrales » ou « hybrides » qui visent à obtenir des gains en orchestrant les effets de leurs actions diplomatiques, militaires, économiques, informationnelles et juridiques, selon une dynamique d’ensemble ambiguë et souvent difficile à déceler ou à dénoncer. Source : Ministère des Armées, Actualisation stratégique, 2021.

L’alternance, un rythme accessible ?

« À raison de deux jours à l’école et trois jours au centre du renseignement Terre, le rythme est soutenu. Pour autant, il permet d’assurer une continuité et le suivi des tâches en cours. Les cours étant à Paris et le centre à Strasbourg, la distance n’entrave pas la bonne marche de l’alternance et les trajets ne sont finalement qu’une menue contrainte au regard de la richesse des semaines qui défilent à grande vitesse. »

Le renseignement et le monde militaire : de nombreux codes à comprendre et assimiler ?

« Dès mes premiers pas au CRT, je découvre rapidement un environnement en pleine effervescence. Animé par la bienveillance et la curiosité qui règne au centre, me voilà propulsé dans un monde bien éloigné de tout ce qu’il est possible de connaître dans le monde civil. Les premiers jours sont dédiés à la rencontre des militaires du centre, tous passionnés par leur métier, et enclins à prendre le temps de nous exposer la teneur de leur mission. Les expertises sont nombreuses et les profils, variés, invitent à l’humilité.

Loin de l’engourdissement routinier, les jours se suivent mais ne se ressemblent guère. Malgré les quelques tâches quotidiennes qui s’imposent, de nouvelles demandes surgissent et le bureau use de toute son ingéniosité afin d’apporter des réponses, offrir un éclairage et produire de l’information. Dans un même temps, chacun des membres du bureau continue d’apprendre, se nourrissant du savoir des autres, dans une agréable synergie. »

Auriez-vous quelques conseils pour de futurs apprentis ?

« Choisir de faire une alternance au Ministère des Armées est une évidence pour celui ou celle qui recherche une rigueur méthodologique, la capacité à prendre des décisions et de la fraternité au travail. C’est également une occasion toute indiquée de découvrir les métiers de la Défense et de se familiariser avec l’institution avant d’envisager un engagement à plus long terme. »

Qu’en pense son maître d’apprentissage ?

Commandant Thomas - chef recherche au sein du centre du renseignement Terre. En contact régulier avec les régiments capteurs du commandement du renseignement (COMRENS), il commande des cellules de recherches multiples (numériques, cyber…).

 « Guillaume, riche de ses connaissances, apporte un regard nouveau sur nos méthodes de travail, ce qui est fondamental quand on évolue dans la recherche numérique. Disposant d’excellentes connaissances et d’une bonne autonomie, il est considéré comme un cadre à part entière et se voit confier des missions comme tout autre spécialiste de la cellule.

Bien entendu, nous conservons des moments réguliers pour faire le point sur sa scolarité et discuter de tout type de sujet. Enfin, en tant que maître d’apprentissage, je conseille Guillaume pour qu’il puisse préparer un projet professionnel solide. Nous discutons ainsi de toutes les perspectives de recrutement que les armées proposent, ce qui ne manque pas dans sa spécialité. 

L’accueil d’un apprenti est une véritable plus-value pour le CRT. Elle nous permet d’aider des jeunes étudiants à faire mûrir leur projet d’engagement au sein de notre institution. Des partenariats existent entre l’armée de Terre et certaines écoles d’intelligence économique, ce qui nous facilite les échanges. »

Vous souhaitez candidater à un poste d’apprenti au sein de notre armée, c’est par ici ?

https://stages.defense.gouv.fr/


Éléments similaires (par tag)