Imprimer cette page
Logo RH-Terre

Catégorie : Actualités

Formation des conseillers facteur humain : pour être au plus près des hommes et des femmes qui composent mon unité Spécial

Formation des conseillers facteur humain : pour être au plus près des hommes et des femmes qui composent mon unité © armée de Terre

Deux sessions de formation sont organisées chaque année sur le site de Balard et en immersion au sein d’un hôpital d’instruction des Armées à Paris. Chaque session donne l’opportunité à 16 cadres, officiers ou sous-officiers de l’armée de Terre, de se réunir afin de suivre 3 modules spécifiques répartis sur 5 semaines, non cumulées, avec une motivation commune : devenir conseiller facteur humain (CFH) au sein de leur unité et contribuer au soutien des forces morales.

L’humain au cœur de la formation

Pour effectuer cette formation, chacun des candidats a fait acte de volontariat et obtenu l’accord de son chef de corps avant de se soumettre à une évaluation psychologique. La dernière session en date a eu lieu entre janvier et mars :

« Tout au long de ce stage, ce dont nous allons vous parler va certainement résonner en vous. Nous allons aborder tout ce qui a trait aux ressentis et comportements humains » annonce le LCL Christine, chef de la section études psychologiques du BCP-EH et psychologue, en ouverture de cette formation. Elle a permis aux stagiaires de découvrir une psychologie appliquée à l’armée de Terre : prévention et gestion du stress opérationnel, souffrance et blessure psychique, accompagnement du retour de mission, etc.

Bienveillance, écoute et respect ont été les maitres mots de cette formation durant laquelle la pédagogie est dite « inversée » : c’est à travers leurs expériences de terrain que les stagiaires sont accompagnés dans la découverte et la compréhension des comportements humains.

Devenir aide-moniteur TOP

A 16h00, les stagiaires ont quitté la salle de cours, direction le dojo pour une séance de Techniques d’Optimisation du Potentiel (TOP) : exercice pratique de respirations contrôlées. Concourant à la prévention des risques psychologiques et psychosociaux, les TOP sont pleinement intégrées à cette formation afin d’obtenir la qualification d’aide-moniteur TOP. Le CFH contribuera ainsi au maintien de la condition physique et mentale du personnel de son unité en appui d’un moniteur-TOP ou de manière autonome sur des séances de base (respirations contrôlées et relaxation musculaire).

Immersion au sein d’un service de psychiatrie

Au cours de leur formation, les stagiaires ont effectué une immersion de 10 jours au sein d’un service de psychiatrie d’un Hôpital d’Instruction des Armées (HIA). Cette découverte du milieu hospitalier, des missions et du fonctionnement d’un service de psychiatrie, complète de façon indispensable la formation des stagiaires en leur permettant d’expérimenter la relation avec la personne en souffrance et de changer leurs regards, leurs représentations sur la maladie mentale. Cette immersion est surtout l’occasion pour les stagiaires d’approfondir leurs connaissances, leur expérience et leur réflexion personnelle sur la relation d’aide et l’empathie.

 « Nous pouvons désormais être une aide significative et un appui pour nos chefs »

Forts de leurs 5 semaines de formation, les nouveaux CFH ont retrouvé ensuite leur unité, où ils peuvent désormais mener pleinement l’ensemble de leurs actions, comme en témoigne un ancien stagiaire, le CNE Guillaume, pilote de Tigre au 1er régiment d’Hélicoptères de Combat :

« Ce stage, placé sous le signe de la bienveillance, fut captivant, nouveau, et m’a permis d’élargir mon horizon au-delà de ce que j’espérais. Il offre une ouverture sur la compréhension de l’autre, et ce, même en dehors du service. Les acteurs de mon stage étaient formidables, à la fois les stagiaires et les instructeurs, et j’en garde un excellent souvenir.

J’ai pu déjà agir dans mon régiment en tant que CFH, dans des situations diverses et soudaines. Aujourd’hui j’ai un rôle de sensibilisation, de formation, de repérage, d’orientation, d’appui et de conseil avec le commandement. Faisant partie intégrante de la chaine de soutien psychologique, nous pouvons désormais être une aide significative et un appui pour nos chefs, notamment en cas de gestion de crise, d’évènements graves, ou dans la prise en compte des risques psychologiques ».

A ce jour, 138 CFH ont suivi la formation conçue et organisée par la section études psychologiques du Bureau Condition du Personnel - Environnement Humain (BCP-EH) de la DRH-AT.

Plus d’informations pour s’inscrire à la prochaine session (septembre 2021) : voir le message de prospection


Le saviez-vous ?

De nombreux partenaires interviennent lors de cette formation en complément des psychologues de l’armée de Terre : psychiatres du SSA, chercheurs de l’IRBA (Institut de Recherche Biomédicale des Armées), CFH en fonction.


Éléments similaires (par tag)